Portail officiel des Autorités Africaines et Malgache de l'Aviation Civile

Contactez-Nous :
logo

Discours d’ouverture DG

Je voudrais souhaiter une chaleureuse bienvenue et un agréable séjour en terre gabonaise, remercier les dirigeants des autorités des AAMAC et me féliciter du choix porté sur le Gabon pour abriter cette rencontre qui nous réunit aujourd’hui.

Comme vous le savez le programme des activités 2017 des AAMAC adopté lors de la 37 ème session de son conseil tenu à Ouagadougou les 19 et 20 décembre 2016 dernier, a prévu une réunion d’experts du domaine des services de la navigation aérienne spécialisés notamment dans la gestion de l’information aéronautique et dans la cartographie. Cette conclusion était née de la nécessité de parvenir à une harmonisation du dispositif réglementaires ANS dans les états membres des AAMAC. Cette responsabilité mesdames et messieurs que les AAMAC ont voulu vous assigner et que vous en êtes en devoir d’assumer au cours des 2 prochaines semaines à Libreville.

L’harmonisation de notre réglementation de base en matière de navigation aérienne présente de nombreux intérêts vous en conviendrez. Il n’est plus à démontrer que la mise en commun de nos efforts par l’uniformisation de nos règlements a l’avantage de permettre à nos états d’amorcer sur des bases saines et solides un processus de certification fondé sur une forte réglementation commune et de minimiser ainsi les risques pour un état donné de ne pas être en phase avec les référentiels communautaires en la matière.

En outre il importe d’établir et de maintenir un niveau de sécurité acceptable à travers la mise en œuvre des exigences communes pour la fourniture des services de la navigation aérienne et à terme pour leur supervision.

Au demeurant le défi qui est ainsi dressé aux états membres des AAMAC n’est rien d’autre que celui de veiller à ce que leur taux de mise en œuvre effectif des éléments cruciaux soit le plus élevé possible dans les sous régions. Il ne consiste pas moins dans la capacité de nos états au travers de cette coopération à clore convenablement les différentes questions de coopération encore ouvertes à ce jour.

Sans nul doute ce résultat constituerait pour la communauté aéronautique internationale et pour l’OACI la preuve de nos capacités et de notre intérêt à rendre nos espaces aériens encore plus surs. Permettez-moi de saisir cette opportunité pour renouveler l’engagement du Gabon à respecter les obligations qui lui incombent au terme du traité des AAMAC.

Je ne saurai terminer sans féliciter cette organisation pour sa détermination à assurer les missions qui lui ont été confiées et son engagement à œuvrer pour aider ses états membres à atteindre le niveau cible de sécurité de notre région.

Tags: 

Pages réseaux


Liens Utiles

Contact

  • Avenue Général Daoud Soumaine
  • N'Djamena-Tchad B.P. 841
  • contact@aamac-td.org
  • +235 22 51 14 17
  • www.aamac-td.org